Besoin d'aide ? 04 79 33 31 75 Livraison gratuite à partir de 80 euros d'achats en France métropolitaine Télécharger le bon de commande Télécharger notre catalogue

Malvoyance et smartphone

Aujourd’hui, nous sommes très nombreux à utiliser un smartphone, que ce soit pour appeler sa famille, envoyer des messages, ou tout simplement surfer sur internet. Il fait
complètement partie de nos vies pour la gestion quotidienne. Toutefois, une nuance est à apporter : l’utilisation du smartphone demande une plus grande adaptabilité à l’outil quand
on est aveugle ou malvoyant.

Le smartphone, un outil évolutif pour les malvoyants et les aveugles avec les assistants vocaux

Les nouvelles technologies sont omniprésentes et ont pour objectif de répondre aux exigences de tous, y compris des personnes présentant un handicap visuel ou auditif.
Comme la surface d’un smartphone est parfaitement lisse, sans bouton, il était impossible d’intégrer le braille pour les aveugles. Il fallait obligatoirement développer un autre outil.
Depuis plus de 10 ans, les constructeurs de smartphone ont intégré cette variable et ont rapidement proposé un assistant vocal. On reconnaît Siri, Alexa ou encore Google Now,
désormais capable de répondre aux demandes sans manipulations complexes. Saviez-vous que 89 % des personnes en déficience visuelle utilisent un lecteur d’écran sur
leur smartphone ? Et parmi elles, 78 % des personnes utilisent un iPhone contre seulement 14 % pour un Android. Apple a choisi de se concentrer sur l’efficacité de son assistant vocal
et sur le développement des applications pour les personnes aveugles et malvoyantes. Les fonctionnalités se sont fortement développées ces 5 dernières années (avec l’intégration
de l’intelligence artificielle par exemple, ou le perfectionnement des algorithmes de fonctionnement) pour répondre encore plus efficacement aux besoins des personnes en
déficience visuelle.

Le smartphone, plus facile à manipuler que le braille sur papier

Les nouvelles technologies utilisées dans les smartphones ne sont pas aussi intuitives qu’on pourrait le croire. En effet, pour les malvoyants, il est important d’apprendre à utiliser le
smartphone. Entre les gestes manuels, les commandes vocales, les raccourcis ou encore les applications, il faut sans cesse s’adapter. Toutefois, la manipulation du smartphone reste,
selon les témoignages, plus aisée que l’apprentissage du braille. Il faut donc de la patience, de la dextérité et du temps pour utiliser correctement le smartphone. Les personnes en déficience visuelle, notamment les plus âgées, reconnaissent que ces technologies ne les attirent pas du tout, pensant qu’elles sont tout simplement
inaccessibles pour elles. C’est une idée fausse, car, selon de nombreux utilisateurs, les personnes aveugles et malvoyantes ont pu recouvrir plus de possibilités en termes
d’autonomie. Outre les appels et la messagerie, le smartphone permet d’avoir accès à :

– des livres audio
– la gestion de l’agenda
– ses comptes bancaires
– la liste des courses
– la lecture du courrier électronique
– des vidéos
– des podcasts et de la musique
– etc.
La liste est encore longue, pour le plus grand bonheur de tous et en toute facilité, dès la fin de l’apprentissage de l’outil !

Quelles sont les causes connues d’une déficience visuelle ?

On peut souffrir de basse vision à n’importe quel âge. Ce n’est pas une pathologie réservée aux personnes âgées, bien que ce soient elles les plus concernées. Certaines maladies oculaires sont dues au vieillissement du corps humain, d’autres proviennent de malformations congénitales, et d’autres encore sont le résultat de traitement à long terme atteignant le nerf optique.

Parmi ces sources, on trouve notamment :

    • Un smartphone pour gagner en autonomie et favoriser l’inclusion

      Les personnes malvoyantes et aveugles le savent bien : la quête (ou la reconquête) de
      l’autonomie est au centre des préoccupations. Pour cela, il faut des outils adaptés et le
      smartphone remplit de nombreux critères, notamment en ce qui concerne le déplacement.
      Équipé d’un GPS, il permet aux personnes malvoyantes et aveugles de préparer une sortie,
      suivre sa position en temps réel, se diriger et trouver son chemin. Même s’il reste des
      progrès à faire, c’est un excellent début. En effet, le GPS n’est pas encore assez précis pour
      indiquer l’entrée d’un magasin, l’emplacement exact d’un arrêt de bus ou encore l’entrée de
      la bouche de métro avec un accès facile ou non.
      Pour cela, certaines applications utilisant la localisation GPS vont pallier ce problème en
      avertissant l’utilisateur sur certains points comme l’approche de sa destination quand il est à
      bord d’un bus, d’un train ou d’un tram, tout en décrivant l’environnement. C’est très utile,
      surtout quand l’annonce vocale ne fonctionne pas dans le transport en commun ou qu’elle
      n’existe pas. Ces applications complètent assez bien l’assistance vocale qui ne peut pas
      répondre à cette demande.
      Toutefois, l’assistant vocal est capable de suivre et retransmettre la position en temps réel
      pour trouver le bon chemin, grâce à l’exploration d’une carte virtuelle. C’est une
      merveilleuse façon de découvrir un nouveau quartier par exemple, ou de prendre un nouvel
      itinéraire en bus ou en taxi.
      Une dernière famille d’applications est suffisamment intéressante pour être soulignée. Il
      s’agit d’un véritable couteau suisse pour malvoyants et aveugles qui consiste à lire n’importe
      quel document à partir de son smartphone. Il suffit de placer le document sous l’appareil
      photo pour obtenir une lecture de l’assistant vocal. Ainsi, vous pouvez lire une carte, mais
      aussi l’intitulé de produits pendant vos courses, reconnaître un billet de banque ou encore le
      nom sur une boîte aux lettres. Simple, efficace et inclusif.

 

    • Aller plus loin et faire du sport en smartphone ?

      L’idée fait sourire, mais le smartphone accompagne déjà de nombreux sportifs quotidiens.
      Qu’ils soient amateurs de course à pied le dimanche matin, ou en intensif pour un
      événement, le smartphone est un allié de taille. Mais pas uniquement pour les voyants… il
      permet aussi aux malvoyants et aux aveugles de profiter de la technologie pour faire du
      sport en toute autonomie. L’assistant vocal vous guide sur un chemin préprogrammé (ou pas, selon vos objectifs) et une application vous permet de mesurer toutes vos variables.

      Vous pouvez coupler votre smartphone à une montre connectée et des écouteurs bluetooth afin de vous sentir en parfaite autonomie pour faire le sport qui vous tente.
      Le sport est à la portée de tous désormais, ou du moins, pour celles et ceux qui en ont
      l’envie ! L’avenir et l’inclusion sont déjà là, il ne vous reste plus qu’à vous en emparer…

 

crédit photo www.freepik.commaster1305

Restez connectés !

Retrouvez l’actualité dédiée aux malvoyants sur notre page Facebook !

Aller sur la page Facebook