Besoin d'aide ? 04 79 33 31 75 Livraison gratuite à partir de 80 euros d'achats en France métropolitaine Télécharger le bon de commande Télécharger notre catalogue

Quel est l’impact du travail sur écran pour vos yeux ?

Quel peut être l’impact de l’utilisation des écrans sur notre santé visuelle au travail ? En effet, nous passons de très nombreuses heures sur notre lieu de travail et les écrans sont
devenus incontournables. Certains peuvent y passer entre 8 et 10 h par jour, voire plus ! On entend parler de la lumière bleue, de la fatigue visuelle, ou encore de pathologies liées aux
écrans comme la sécheresse oculaire, les yeux qui piquent, ou encore des tiraillements bien désagréables…

L’étude des opticiens du réseaux Experts en santé visuelle

Depuis plusieurs années, une étude* est réalisée sur plus de 1500 participants, aussi bien en ligne qu’en boutique. Sur la base du volontariat, chacun remplit un questionnaire sur leur perception de leur santé visuelle. On constate alors que :

– 71 % des participants déclarent être préoccupés par leur santé visuelle au travail
– 70 % des participants disent ressentir une fatigue visuelle en fin de journée de travail

Alors que nous travaillons tous avec un écran (tablette, ordinateur, écran de contrôle, smartphone…), il est important de prendre en compte cette nouvelle variable. L’écran est omniprésent et on évoque aujourd’hui un syndrome de déficience numérique. Avec le développement du télétravail suite à la crise sanitaire, nous sommes encore plus nombreux à être concernés.

Au sein des entreprises, 3 actifs sur 5 souhaiteraient pouvoir faire un contrôle visuel gratuit sur leur lieu de travail. Pour cette raison, de nombreux employeurs demandent à leur mutuelle un meilleur remboursement des équipements spécifiques d’écrans et d’un examen régulier pour la santé des employés. La prévention est au cœur des préoccupations des employeurs et des employés.

Les opticiens du réseau Experts en Santé Visuelle précisent qu’ils seront formés, à partir de 2020/2021, sur la prise en charge du syndrome de déficience numérique. Ces nouveaux usages technologiques quotidiens doivent être intégrés afin de proposer aux patients une prise en charge globale et adaptée.

Quelles solutions pour protéger vos yeux ?

À chaque situation, il existe une solution. Pour commencer, sachez qu’il existe des dispositifs médicaux et non médicaux qui peuvent fortement vous soulager dans votre travail sur écran.

Des dispositifs non médicaux

Dans un premier temps, il est important d’aménager son espace de travail afin de préserver sa santé visuelle.

– le travail à la lumière naturelle : une pièce bien éclairée a un effet bénéfique sur vos yeux.

– éviter les reflets : placez votre écran perpendiculairement à la source de lumière naturelle pour limiter les reflets et fatiguer inutilement vos yeux.

– contrôler la luminosité : la densité de lumière peut fortement fatiguer vos yeux, surtout si vous êtes dans une pièce peu éclairée ; veillez donc à bien régler la luminosité de l’écran.
– augmenter la distance entre les yeux et l’écran : si cela est possible reculer l’écran au maximum. Il est recommandé de laisser une longueur minimum entre les yeux et l’écran correspondant à un avant-bras pour un portable et 1,5 fois la diagonale de l’écran pour les ordinateurs de salon.

– vérifier la hauteur de l’écran : dans l’idéal, placez votre écran à hauteur de vos yeux pour limiter la fatigue, mais aussi pour maintenir votre dos.

– l’ergonomie de votre poste de travail : le corps humain est une machine ultra connectée. Vos mains, votre dos, vos yeux… lorsque vous êtes assis à votre poste de travail, votre poignet doit rester dans l’alignement de votre bras, sans cassure, tandis que votre dos doit être bien droit, confortablement installé dans votre fauteuil ergonomique, et vos yeux bien en face de votre écran, qui, s’il le faut, doit être surélevé.

– la luminothérapie : une lampe de luminothérapie peut aussi aider vos yeux à supporter l’utilisation prolongée des écrans au travail. Elle peut avoir un effet positif sur les yeux en diffusant de la lumière dont la longueur d’onde est proche de la lumière naturelle. De plus, elle aide à lutter contre la somnolence.

– des lunettes ou des filtres anti-lumière bleue : bien que ce dispositif n’ait pas encore fait l’objet d’une étude approfondie de la part des ophtalmologues, de nombreux utilisateurs de ces lunettes notent une diminution de leur fatigue visuelle en fin de journée. Préférez des lunettes sans correction et faites un bilan chez un spécialiste dès que possible.

Des dispositifs médicaux

Un rendez-vous annuel chez l’ophtalmologue est le meilleur moyen de surveiller sa vue et agir rapidement si besoin. Ce spécialiste pourra effectuer un bilan oculaire, vous indiquer s’il vous faut un dispositif de correction (lunettes ou lentilles) ou non. Dans le commerce, sur les conseils de votre spécialiste, vous trouverez des solutions sous la forme de gouttes ou de sprays dont le but est d’hydrater vos yeux. Lisez bien la notice avant de l’utiliser.

*Source : Etude 2019 réalisée par le réseaux des opticiens adhérents Expert Santé Visuelle

crédit photo Femme photo créé par javi_indy – fr.freepik.com>freepik

Restez connectés !

Retrouvez l’actualité dédiée aux malvoyants sur notre page Facebook !

Aller sur la page Facebook