Déficience-visuelle-liée-à-l’âge,-quelles-actions-possibles

Déficience visuelle liée à l’âge : quelles actions possibles

Des actions proactives pour limiter la déficience visuelle liée à l’âge

La déficience visuelle affecte bon nombre de personnes lorsqu’elles vieillissent. Le handicap visuel lié à l’âge est-il une fatalité ou bien est-ce possible de s’en prémunir ? Quelles actions permettent de limiter les effets de la déficience visuelle liée à l’âge ou DMLA ?
Voici quelques recommandations pour s’y préparer.

Peut-on limiter les effets de la déficience visuelle liée à l’âge ?

Actuellement, la science ne dispose pas d’outils techniques, scientifiques ou médicaux pour empêcher la déficience visuelle liée à l’âge. Toutefois, il est possible d’accompagner ces changements pour les rendre le moins gênants possible au fil du temps. Si cette évolution est inévitable, vous pouvez aménager votre environnement, impliquer les membres de votre famille pour qu’ils comprennent mieux votre problématique et trouver une aide fiable pour mieux vivre tous ces changements.

Aménager son environnement et son quotidien pour mieux vivre

Lorsque le maintien à domicile est possible, l’environnement doit être aménagé pour conserver la plus grande autonomie possible. La déficience visuelle liée à l’âge n’est pas une fatalité : elle nécessite simplement un accompagnement et un aménagement au quotidien. Dans ce cas, il existe de nombreuses solutions à votre disposition comme :
– une amélioration de l’éclairage, car une bonne luminosité permet de mieux voir les détails,
– une amélioration des contrastes pour limiter la fatigue des yeux lors des travaux du quotidien – lecture, écriture, petit bricolage, etc.-,
– l’installation de points de repère dans l’environnement pour éviter les chocs,
– l’installation d’un système de rangement à l’aide de boîtes, d’étiquettes ou autres astuces,
– l’utilisation de matériel adapté comme des loupes électroniques, des tablettes, de lecteurs, etc.,
– l’utilisation d’appareils de sécurité et d’urgence en cas de problème.

Chaque changement apporté dans la maison doit aider la personne souffrant de déficience visuelle.

S’appuyer sur son entourage et sa famille pour traverser les changements

La famille et l’entourage proche sont des soutiens très importants lorsqu’une personne présente des symptômes liés à l’âge, comme la déficience visuelle. Ce sont également les premières personnes impactées par les changements dans la vie des personnes âgées.
Impliquer l’entourage et la famille leur permet de prendre place dans votre vie. Sollicitées avec bienveillance, les personnes de votre famille seront ravies de vous aider. Confiez-leur votre inquiétude et des solutions naîtront.
Il existe des dispositifs extérieurs pour vous aider au quotidien :
– entretien du linge et du logement,
– toilette ou habillage,
– faire les courses,
– préparation des repas ou prise de médicaments.

Renseignez-vous sur l’aide à domicile pour les personnes en situation de déficience visuelle.

Des ressources pour vous aider à bien vivre votre déficience visuelle liée à l’âge

Des organisations et des associations ont pour but d’informer et d’accompagner les personnes en déficience visuelle, même si celle-ci n’est pas nécessairement liée à l’âge. Les membres peuvent être présents à différentes étapes de l’évolution de la déficience.
Des actions sont proposées lors de journées portes ouvertes comme :
– ateliers sensitifs : vous allez vivre, grâce à un dispositif adapté, une immersion dans le monde d’une personne souffrant d’une déficience visuelle
– technique de guide ou technique de manipulation d’une canne avec un parcours (bandeau pour les voyants par exemple)
– démonstration d’utilisation de l’outil internet pour malvoyants
– partage d’expérience lors de parcours sensoriels (toucher, goût, odorat, ouïe…) ou d’utilisation d’une tablette en braille
– utilisation d’accessoires pour malvoyants comme des loupes électroniques, des montres parlantes, livres à gros caractères, et autres.

Souffrir de DMLA n’est pas une fatalité, c’est un changement à anticiper dans lequel vous pouvez être accompagné.
Pour toutes vos questions, contactez, l’Association de réadaptation et de réinsertion pour l’autonomie des déficients visuels (ARRADV)
– au 0800 013 010 du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 (gratuit à partir d’un poste fixe et portable)
– ou sur le site internet de l’ARRADV : www.arradv.fr
Pour l’entourage, un site est à votre disposition :
Savoir aider : savoiraider.org

Restez connectés !

Retrouvez l’actualité dédiée aux malvoyants sur notre page Facebook !

Aller sur la page Facebook